Un nouveau compte de projet pour l'ASBL Houa Nam Bak

Houa Nam Bak a 4 ans !

La première phase du programme santé de Houa Nam Bak est terminée !

dispensaire_houa_nam_bak apres renovation du toit

Blog ASBL

Début septembre, nous avons confirmé à notre partenaire français "Compter sur Demain », par qui nous finançons déjà le parrainage de l’école de Houa Nam Bak depuis maintenant 5 ans, que nous étions d’accord pour financer deux autres projets au sein de l’école de Houa Nam Bak.

Depuis le début du parrainage, le nombre d’élève inscrit à l’école de Houa Nam Bak n’a cessé d’augmenter tant dans le cycle primaire que dans le cycle secondaire. L’école compte maintenant 581 élèves âgés de 6 à 20 ans et 27 enseignants.

 Pour faire face à cette augmentation l’école a besoin d’améliorer son infrastructure. En particulier, une cinquantaine de collégiens et lycéens et une dizaine de professeurs sont désormais logés dans les dortoirs au sein de l’école. Cependant, cet ensemble ne dispose pas d’infrastructures pour la préparation et la prise des repas alors que des petits potagers sont cultivés au sein de l’école et que le World Food Program distribue l’équivalent d’un repas par jour et par enfant sous forme de riz, huile… Les pensionnaires et demi-pensionnaires font la cuisine dans des petits abris de bambous et s’exposent ainsi à des risques d’incendies, d’accidents domestiques et à des maladies bactériennes et infectieuses qui touchent de nombreux enfants au Laos.

De plus, l’établissement ne possède à ce jour que deux latrines fonctionnelles partagées entre élèves et enseignants. Pourtant l’impact de toilettes en quantité suffisante est immédiat sur la scolarisation. Ils limitent l’échec scolaire (les élèves sont moins malades donc moins absents), favorisent la scolarisation des filles (par l’affectation de toilettes respectant leur sécurité et leur intimité) et encouragent la poursuite de la scolarité des élèves (amélioration de leur cadre d’étude).  Ce constat a conduit à deux nouveaux  projets.

Le premier projet consiste à construire une cuisine/réfectoire de 24 m² dans l’enceinte du pensionnat. Le mobilier et le matériel de cuisine seront financés dans un second temps.

Le second projet consiste à construire une petite bâtisse en ciment coiffée de tôle, compartimentée en 3 pièces comprenant chacune une cuvette de toilette et un point d’eau destiné  au lavage des mains et à la toilette des pensionnaires.

 

Les travaux ont  commencé dans le courant du mois d’octobre 2014.

 

C’est la 11 mai dernier que s’est tenue la journée (quasi) annuelle de
notre association. L’occasion de faire le point sur le bilan de l’année précédente mais surtout de retrouver nos membres et sympathisants pour
partager un repas et un moment de convivialité.

Tout aurait pu mal tourner. La veille de l’évènement, Nico, porté par
un enthousiasme sans limite par son passage à la boucherie, oublia les
clés de la 107 de ses parents à l’intérieur de celle-ci sur la grand place de
Ciney. Errant en tongues par un froid piquant en portant 10 kg de viande d’un bras et sa petite fille Eléa de l’autre (elle aussi habillée de manière estivale), il ne trouva son salut que grâce au dernier sms de sa recharge gsm qu’il envoya à Montri, mentionnant «Appelle-moi stp».

L’après-midi de cuisine commençait donc bien. Tout s’arrangea
heureusement. Denis et Françoise arrivèrent à temps pour récupérer
les deux malheureux frigorifiés, et la voiture fut récupérée après un allerretour du côté de Gedinne en soirée pour obtenir le double des clés.
Après une longue, mais sympathique, soirée de cuisine nous étions
prêts pour accueillir les 44 inscrits pour les repas.
Le temps fût mitigé, froid comme ce mois de mai, mais on évita la pluie
toute l’après-midi. Grâce à une organisation de la préparation du repas plus planifiée, l’après-midi fut détendue tant pour les organisateurs que les participants, ce qui était bien le but de cette manifestation.


Les mets préparés par l'équipe  régalèrent l’assemblée
(rouleaux de printemps, soupe, poulet Wa Tai, Brochettes marinées, et
gâteaux de Françoise) malgré un petit couac dans la préparation du riz collant qui tenait plutôt de la pape (mais qui était bien collante).

Après une présentation du bilan 2012 vers 15h30, la journée se termina
vers 6 h sur un sympathique bilan puisque près de 400 euros ont pu être
récoltés. Nous remercions toutes les personnes ayant participé au repas et
nous ayant aidé lors de cette belle journée.