Un nouveau compte de projet pour l'ASBL Houa Nam Bak

Houa Nam Bak a 4 ans !

La première phase du programme santé de Houa Nam Bak est terminée !

dispensaire_houa_nam_bak apres renovation du toit

Début septembre, nous avons confirmé à notre partenaire français "Compter sur Demain », par qui nous finançons déjà le parrainage de l’école de Houa Nam Bak depuis maintenant 5 ans, que nous étions d’accord pour financer deux autres projets au sein de l’école de Houa Nam Bak.

Depuis le début du parrainage, le nombre d’élève inscrit à l’école de Houa Nam Bak n’a cessé d’augmenter tant dans le cycle primaire que dans le cycle secondaire. L’école compte maintenant 581 élèves âgés de 6 à 20 ans et 27 enseignants.

 Pour faire face à cette augmentation l’école a besoin d’améliorer son infrastructure. En particulier, une cinquantaine de collégiens et lycéens et une dizaine de professeurs sont désormais logés dans les dortoirs au sein de l’école. Cependant, cet ensemble ne dispose pas d’infrastructures pour la préparation et la prise des repas alors que des petits potagers sont cultivés au sein de l’école et que le World Food Program distribue l’équivalent d’un repas par jour et par enfant sous forme de riz, huile… Les pensionnaires et demi-pensionnaires font la cuisine dans des petits abris de bambous et s’exposent ainsi à des risques d’incendies, d’accidents domestiques et à des maladies bactériennes et infectieuses qui touchent de nombreux enfants au Laos.

De plus, l’établissement ne possède à ce jour que deux latrines fonctionnelles partagées entre élèves et enseignants. Pourtant l’impact de toilettes en quantité suffisante est immédiat sur la scolarisation. Ils limitent l’échec scolaire (les élèves sont moins malades donc moins absents), favorisent la scolarisation des filles (par l’affectation de toilettes respectant leur sécurité et leur intimité) et encouragent la poursuite de la scolarité des élèves (amélioration de leur cadre d’étude).  Ce constat a conduit à deux nouveaux  projets.

Le premier projet consiste à construire une cuisine/réfectoire de 24 m² dans l’enceinte du pensionnat. Le mobilier et le matériel de cuisine seront financés dans un second temps.

Le second projet consiste à construire une petite bâtisse en ciment coiffée de tôle, compartimentée en 3 pièces comprenant chacune une cuvette de toilette et un point d’eau destiné  au lavage des mains et à la toilette des pensionnaires.

 

Les travaux ont  commencé dans le courant du mois d’octobre 2014.